TRIBUNE DU GROUPE SOCIALISTE, RADICAL ET SOCIÉTÉ CIVILE, BAJO MAG – AVRIL 2017

Le 29 mars dernier a été voté le budget pour l’année 2017. Budget de combat qui nous permettra de mener à bien les grands projets pour lesquels nous nous sommes engagés devant les Bagnoletaises et les Bagnoletais : les travaux du Programme de rénovation urbaine aux Malassis, l’accélération des travaux sur la place du centre-ville, la réhabilitation de l’école Jules-Ferry, la reconstruction de l’école Pêche d’or et la création d’une école en centre-ville, notamment.

Il s’agit aussi de pouvoir répondre aux attentes et aspirations des habitants en travaillant sur la remise en état de la voirie, de l’éclairage public et des réseaux.

2017, c’est aussi, et surtout, l’année qui permettra d’apurer la situation financière héritée de la municipalité Everbecq / Jamet qui nous a laissé 45M€ de dettes dont 17M€ de factures impayées.

En effet dès 2014, la ville n’avait plus de marges de manœuvre et les efforts réalisés depuis ont été entièrement mobilisés pour réduire le passif de la ville. Celui-ci est passé de 158M€ à 138M€ en trois ans. Dans le même temps, les dotations de l’Etat ont diminué de 4,3M€ soit une baisse de près de 60%.

Entre 2014 et 2017 nous avons fait passer le passif de la Ville de 158M€ à 138M€ soit 20M€ de moins, tout en ayant pourtant engagé de nombreux investissements.

Ainsi, pour mener à bien le contenu de ces engagements, des efforts sont à mener, condition de leur réalisation.

Ces efforts sont partagés dans le cadre d’un contrat avec les habitants avec d’un côté des efforts importants pour diminuer les dépenses de fonctionnement de la ville tout en renforçant la qualité de service public et de l’autre la nécessité d’un effort fiscal.

Cet effort, il a été voté le 29 mars avec une augmentation en moyenne de 5,6% pour les locataires et de 11,6% pour les propriétaires. Il a été fixé de manière à ce qu’il soit le plus faible possible mais au niveau qui nous permettra de préparer l’avenir de Bagnolet.

Les éléments du budgets 2017 sont détaillés dans ce BajoMag’.