Tribune des élus socialistes, radicaux et société civile dans le BajoMag du mois de Juin 2016

La Municipalité a été interpellée sur les questions de laïcité dans un contexte national où les tensions sur ce sujet sont exacerbées. Les perceptions et les attentes des habitants sur l’application de ce principe sont parfois divergentes, oscillant entre peur du communautarisme pour certains ou crainte d’une stigmatisation de certaines communautés pour d’autres.

La section du Parti socialiste de Bagnolet a organisé le 3 mai dernier une réunion publique sur la laïcité et le vivre-ensemble. Cette réunion, une première à Bagnolet sur un tel sujet, a réuni de nombreux Bagnoletais autour d’intervenants représentant l’Etat, avec l’Observatoire de la laïcité, le monde associatif, avec l’association Coexister et le monde du travail, avec la CFDT.

Ce débat, dont la qualité a été saluée par tous, a permis de rappeler le besoin fondamental d’en revenir toujours à la loi. Elle et elle seule permet de préserver les administrations, ou l’entreprise de toute tentative de prosélytisme tout en garantissant la liberté de croire et de vivre sa foi, ou celle de ne pas croire.

Le Maire et les élus de notre Groupe s’inscrivent pleinement dans cette laïcité qui permet de garantir à la fois la neutralité du service public local et la liberté de croyance.

Nous n’avons pas vocation à mener des politiques visant à favoriser ou défavoriser un groupe plutôt qu’un autre sur des motifs religieux. Nous ne soutenons aucune organisation cultuelle mais travaillons avec leurs responsables dans le respect de la loi, comme nous le faisons avec toute autre organisation.

Nous ne cautionnerons jamais de dispositifs contraires à ces principes tels que des créneaux séparés pour la pratique sportive ou de loisirs ou n’intégrerons d’interdits religieux à aucun niveau. De la même manière, nous ne permettrons jamais la stigmatisation d’un Bagnoletais en raison de ses croyances.

C’est cette rigueur dans le respect de la laïcité, sous tous ses aspects, qui nous permettra de garantir le vivre ensemble à Bagnolet.