Tony Di Martino au sein de l’opposition : Un combat pour la transparence et la démocratie locale

Tony Di Martino au sein de l’opposition : Un combat pour la transparence et la démocratie locale

Tony Di Martino mène depuis 2008 au sein de l’opposition un combat contre la majorité sortante en dénonçant l’absence de transparence et de démocratie locale.

Une fois élus, nous nous engageons à :

  • Mettre en place une commission d’attribution des logements sociaux avec des critères transparents et connus de tous. Cette commission devra être composée de tous les groupes politiques du conseil municipal et des représentants des locataires.
  • Donner aux associations les moyens de leur autonomie et de leur dynamisme : une commission associant toutes les sensibilités politiques du conseil municipal sera créée pour attribuer des subventions aux associations en toute transparence.
  • Garantir une concertation avec tous les Bagnoletaises et les Bagnoletais lors du lancement de chaque projet important pour la commune et ayant un impact sur la vie quotidienne. Pour cela, différents instruments existent et sont parfois obligatoires : réunions publiques, enquêtes publiques, forum internet et référendums locaux.
  • Créer des conseils de quartiers dotés d’un budget participatif, destinés à écouter tous les habitants et à les informer des décisions municipales.
  • Créer un fonds d’initiative de participation des habitants afin de soutenir les initiatives des habitants dans leurs quartiers.
  • Présenter un compte-rendu de l’action municipale, chaque année, dans chaque quartier. Le Maire et son équipe doivent rendre des comptes régulièrement pendant les 6 ans de leur mandat.
  • Faire du site internet de la ville un outil de suivi interactif des engagements municipaux et de l’avancée des principaux projets de la commune.
  • Mettre en œuvre et respecter la charte Anticor : cette charte lancée par l’association Anticor édicte toute une série d’engagements destinés à lutter contre la corruption et le clientélisme.
  • Favoriser la participation de tous les habitants à la vie municipale : pour cela, le conseil municipal se réunira régulièrement dans un des quartiers de la ville.
  • Assurer des permanences des principaux services municipaux dans les différents quartiers de la ville. Ces permanences décentralisées permettront aux Bagnoletais ayant des difficultés d’accès au centre-ville d’avoir accès aux services de la Mairie pour leurs démarches administratives.

Mai 2012 – Demande de transparence sur les commissions d’attribution des logements, des subventions aux associations et des locaux commerciaux

Juillet 2013 – Description des méthodes de concertations du maire

Mai 2013 – Mobilisation contre les travaux engagés par le maire sans aucune concertation

Pour apporter un nouveau souffle à Bagnolet, votez pour la liste menée par Tony Di Martino dès le 23 Mars prochain !