Pour la reprise du dialogue social à Babou Bagnolet

Depuis le début de la semaine, les salariés de Babou Bagnolet sont en grève générale, dénonçant un manque manifeste de dialogue social avec la direction du magasin et le licenciement d’un de leurs collègues.

Après la signature de la pétition présentée par les salariés par Marie Colou, au nom des élus socialistes en début de semaine, une délégation d’élus socialistes de la Mairie de Bagnolet, représentée par Olivier Taravella, Cédric Pape et Maxime Bressoles est allée à la rencontre des salariés en grève ce jeudi et a ainsi pu échanger avec eux, ainsi qu’avec le représentant de l’UL CGT et le salarié licencié. Il en ressort un sentiment de réel manque de dialogue social et des conditions de travail détériorées. Il leur a été proposé que la municipalité sollicite les services de l’Etat afin qu’un médiateur soit nommé pour rétablir le dialogue entre les deux parties et aboutir à une résolution du conflit. Cette proposition a été acceptée par les salariés et par la gérante du magasin, elle aussi rencontrée par les élus.
Il leur a aussi été proposé que la ville mette une salle à disposition pour permettre de déplacer le débat sur un terrain neutre et apaisé, proposition qui a elle aussi été acceptée par les deux parties.

Les élus socialistes resteront attentifs à la suite qui sera donnée par les services de l’Etat dans la nomination d’un médiateur, réaffirmant ainsi leur attachement à un dialogue social apaisé qui permette aux travailleurs d’exercer leurs missions dans des conditions de travail de qualité.