Lettre à Brahim Benramdan, Mister Selfie, Cyber-conseiller municipal !

Nous ne sommes pas habitués aux effusions démonstratives, ni aux débordements de sentiments, mais nous nous sommes dit, après presque 3 ans de déclarations d’amour ininterrompues, qu’il aurait été égoïste de notre part de ne pas te dire à quel point nous te respectons !

Tous autant que nous sommes, « élu aux kebabs », « vice-maire à temps partiel de Bagnolet », « presque maire au bistrot », « élue à la chorale de papa maman ayant un gros chagrin », « élu aux subventions et à la boxe », « adjointe passant plus de temps aux USA qu’à Bagnolet », « vizir », « élu à l’insécurité », « avengers de Bagnolet », « l’couple monsieur et madame Propre », « directeur de cabinet imaginaire », « ex-gauchiste devenu toutou des socialos », « élu à la dictature locale », ou tout simplement « socialos », bref, tous, unis, nous avons voulu rendre hommage à notre plus grand fan, Mister Selfie, cyber-conseiller municipal !

Mais notre histoire d’amour ne date pas d’hier. En effet, Brahim Benramdan, après avoir trinqué au champagne dans les locaux de la permanence de campagne de Claude Bartolone en juin 2007 pour sa réélection, tu adhères au Parti Socialiste de Bagnolet en septembre 2007, dans l’objectif de figurer sur sa liste aux municipales de 2008. Adhésion qui durera peu de temps, puisque tu trahis ton engagement pour figurer aux côtés de Marc Everbecq aux élections de 2008. Marc Everbecq que tu trahis 6 ans plus tard, en te présentant finalement aux côtés de Laurent Jamet aux municipales de 2014.

Convaincus que notre cyber-conseiller municipal préféré continuera dans son inconstance politique notoire, nous sommes tout de même quelque peu inquiets : le libéral socialiste de 2007 rejoindra-t-il Macron ou restera-t-il insoumis ?! Mais c’est vrai, tu es du Parti de Gauche, un vrai insoumis, et on ne doute pas que tu partageras toutes les positions des libres penseurs qui te dirigent.

Ah cher Brahim, nous reconnaissons tout de même ton engagement sans faille à la recherche de la transparence municipale, à t’offusquer des indemnités actuelles des élus, toi qui n’as touché que la modique somme de 41 760€ entre 2008 et 2014 comme indemnité de conseiller municipal délégué au… CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance). 41 000 euros pour réunir le CLSPD, quoi… cinq fois ? dix fois ? quinze fois ? NON, 2 fois !!! 2 fois apportant ainsi, personnellement, ta pierre à la lutte contre les trafics de drogue et l’insécurité qui semble tant t’inquiéter ces dernières années !

41000 euros pour organiser 2 réunions ? Chapeau Mister Selfie ! Une telle abnégation nous laisse encore bouche-bée…

Réjouissons-nous de ce que les années te fassent t’offusquer ainsi de tout ce que tu as cautionné pendant 6 ans, réagissant au logement de fonction de l’actuel DGS. Il te semblait pourtant logique que le précédent DGS en dispose… et touche aussi (en toute illégalité) l’indemnité qui y était afférente, ce qui a permis à la ville de récupérer un chèque de 52 000 euros de ton ami, ancien DGS de Bagnolet.

Ahhh Brahim, mais que faisais-tu de tous ces beaux principes entre 2008 et 2014 ? Etais-tu trop occupé à organiser des soirées privées en marge de ton emploi officiel ? Auto-entrepreneur, encore une fois, chapeau, ta capacité à cumuler les emplois non cumulables (et donc les revenus !) nous enthousiasme au plus haut point ! Dommage que ce soit ta mission de conseiller municipal délégué qui en ait pâti (ah non, pardon, 2 réunions du CLSPD en 6 ans, 41000€ d’indemnités…)

Bref Brahim, cher Brahim, toi qui te positionnes en donneur de leçon professionnel, quel dommage que tu n’assistes pas aux conseils municipaux depuis 2014 (quand même, avoir assisté à 6 conseils municipaux en intégralité sur 26 en 3 ans, et nous avoir honoré de ta présence uniquement pour le début de 2 conseils municipaux sur 7 En 2016 , soit un pourcentage de présence de moins de 20% cette année, c’est grand ! nous dirions même, c’est beau !). Tout savoir sur tous les sujets, tout connaître mieux que tout le monde en ne venant jamais, avoue qu’il y a de quoi t’envier !
Alors, Brahim, sinon, tu proposes quoi ? A part nous insulter, insulter nos familles, renier tes engagements, avoir oublié tout ce que tu as fait, ou surtout, tout ce que tu n’as pas fait en 6 ans de mandat, quelles sont tes propositions ? Par exemple, sur les questions de laïcité, quelle ligne défends-tu ? Celle de Monsieur Brakni auprès de qui tu milites, ou celle de Monsieur Mathon dont tu partages et donc cautionnes tous les articles ? A moins que les extrêmes ne se rejoignent, après tout, tu n’es plus à une inconsistance près !

Ah Brahim, cher Brahim, laisse-nous te souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année, et viens partager, « In Real Life », toutes tes opinions, tes idées, tes propositions pour notre ville. Le Conseil municipal de Bagnolet t’accueillera à bras ouverts en 2017, il n’est pas trop tard. Nous, presque maire, vice maire, et adjoints incompétents te pardonnons toutes tes insultes qui ne sont pas dignes d’un politicien de ton étoffe ! Viens nous voir ! Tu verras, c’est sympa le Conseil Municipal, on y parle de tout plein de choses qui intéressent les habitants de notre ville ! Ne te cache pas derrière l’écran de ta page Facebook, fais-nous bénéficier de toutes tes compétences, et si tu ne le fais pas pour nous, fais-le pour les Bagnoletais !