La révision constitutionnelle n’aura pas lieu… Communiqué du Parti Socialiste de Bagnolet

Le président de la République vient d’annoncer que la révision constitutionnelle permettant d’étendre la déchéance de nationalité aux bi-nationaux nés français n’aura pas lieu.
Le Parti Socialiste de Bagnolet, qui s’était mobilisé dès l’annonce de cette mesure pour affirmer sa totale opposition à ce projet ne peut que s’en réjouir.
Nous saluons la mobilisation de la société civile, du mouvement associatif, syndical et politique qui a permis de mettre en échec cette proposition, mais nous regrettons amèrement l’existence même de celle-ci, qui, loin d’être une réponse concrète aux attentats meurtriers qui ont touché la France en 2015 ne pouvait que contribuer à opposer les uns aux autres.